petit jardin bonheur

10 septembre 2011

Quelques astuces contre mousse, mauvaises herbes et fourmies

Voici  quelques petites astuces.... que vous connaissez déjà peut être.... ou peut être pas ...

Pour faire disparaître la mousse verte dans la pelouse, il suffit de la saupoudrer de cendre de bois.

Je découpe les vieux cartons d'emballage et je les étale entre les rangs de tomates. Je dissimule le carton par des tontes de gazon. Plus de mauvaises herbes, un sol longtemps humide et agréable à emprunter lors de la récolte.

 Je récupère les tontes de pelouse pour les étaler dans mes massifs, ainsi les mauvaises herbes ne repoussent plus et la terre reste humide par dessous, les vers se charge de réduire en humus ce paillis en quelques semaines. Pour pailler les fraisiers il faut d'abord faire sécher l'herbe des tontes.

Pour désherber naturellement une cour ou une allée, un bon verre à moutarde de javel pour dix litres d'eau, l'arroser avec une rampe, répéter cette opération 10 jours après, l'herbe séchera et sera détruite.

 

Pour vous débarrasser des fourmis, récupérer le marc de café (même dans les capsules) et déposer le sur le nid ou le passage des fourmis. Elles adorent, le mange et meurent étouffées.... !!

BON JARDINAGE A TOUS ET TOUTES !!

Posté par jardinbonheur à 15:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]


23 juin 2011

Le Compagnonnage

Le Compagnonnage est une ancienne méthode de culture pratiquée par des générations de jardiniers avant la mise au point des affreux pesticides chimiques. Son intérêt est de fournir à la culture des légumes et de fleurs un meilleur environnement en choisissant bien leur voisinage. Il existe divers modes d'action des plantes  compagnes : soit favoriser la croissance des plantes voisines, soit les inhiber, soit attirer les insectes et donc éloigner ceux-ci vers d'autres cibles, ou tout simplement éloigner les nuisibles.

legumesExemples : 

La carotte : par son odeur fait fuir la mouche de l'oignon et la teigne du poireau... à semer donc entre les rangs.

La sauge, le romarin : ils sont efficaces contre la mouche de la carotte.

La sauge, le romarin, le thym, le persil et les tomates éloignent la pièride du chou, les limaces et les escargots.

La menthe verte ou poivrée éloigne les pucerons noirs des rosiers.

Enfin, plantez du fenouil à proximité des salades pour les protéger des attaques des limaces, elles ne supportent pas son odeur !!

A vous de jouer, avec le compagnonnage.....

Posté par jardinbonheur à 16:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 mai 2010

Des fleurs dans le potager

Ce n'est pas nouveau ! Nombreux jardiniers ont toujours associés au potager légumes et fleurs. Ces dernières jouent un rôle protecteur contre les attaques d'insectes et de maladies. Elles favorisent aussi la présence d'insectes utiles, en particulier les pollinisateurs, ce qui augmente le nombre de fleurs fécondées et donc les récoltes....

Par exemple : LA CAPUCINE
Facile à vivre, cette annuelle est passionnément aimée des insectes et il n'est pas rare de la voir courtisée par des colonies de pucerons. Il est quand même recommandé de ne pas les mettre trop près des haricots (par exemple), les pucerons pouvant changer d'avis en désirant diversifier leurs repas ! La fleur de capucine est comestible avec un goût légèrement poivré. Ses jeunes fruits pourront être aussi confits dans le vinaigre pour remplacer les câpres.

Autre exemple : LA LAVANDE
Celle-ci attire les insectes pollinisateurs et repousse les fourmis et les pucerons qui vivent souvent ensemble.
L'utilisation des fleurs lavandes est multiple : infusions, sachet pour parfumer la maison....

Un exemple moins connu : LE DATURA
Un vrai piège mortel pour les doryphores qui en consomment les feuilles ou les fleurs.... à placer donc à côté des pommes de terre ou des aubergines .

Autre exemple : LE DAHLIA
A placer à côté des salades.... pour les protéger des limaces qui raffolent des jeunes pousses de cette fleur et qui du coup en oublient les salades.

Dernier exemple que je peux vous donner : L'OEILLET D'INDE
dont l'odeur très forte repousse les fourmis !

A l'époque où l'on parle de développement durable, planter des fleurs dans son potager c'est participer à la protection de la nature en faisant en sorte de ne pas utiliser de produits phytosanitaires.


BON JARDINAGE A TOUTES ET A TOUS !

photo_jardin2

Posté par jardinbonheur à 19:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 mars 2010

Les bienfaits du jardinage sur la santé physique

Le jardinage peut, sans problème être pratiqué à n'importe quel âge. Il n'y a pas de contre-indications ("c'est surtout une affaire de bon sens") si l'on respecte ses limites, en particulier en cas de pathologie. Plusieurs études scientifiques (notamment canadiennes) concluent à l'apport bénéfique du jardinage sur la conservation de la masse musculaire, la luttre contre l'obésité, la réduction des risques de diabète, des accidents cardiovasculaires et de l'ostéoporose.

enfant_et_mamie

Le jardinage est un sport doux. A la suite de nombreuses études, les médecins préconisent largement la pratique du jardinage pour rompre cette spirale de mauvaises habitudes (celles-ci, notamment alimentaires concernant le grignotage, l'alimentation mal équilibrée et le temps passé devant la télévision). Les adultes passent 40 % de leur temps libre devant la télévision !!  Les médecins recommandent pour garder la forme une dépense quotidienne de 156 Kcal ce qui se traduit par 45 minutes de taille de rosiers ou 25 minutes de bêchage. Cette activité a aussi l'avantage de solliciter tous les muscles de façon répétitive et sans à-coups.... La répétition de mouvements très divers, se baisser, se pencher, ou fléchir les genoux, améliore la souplesse. Selon le degré d'activité, une séance de 45 minutes dans le jardin peut brûler autant de calories que 30 minutes d'aérobic ou de course à pied. On peut perdre jusqu'à 400 calories par heure en creusant la terre ou en aérant le compost. Le simple fait de planter des semences peut brûler jusqu'à 160 calories en 30 minutes seulement !

dessin_jardinier_saladeLe jardinage permet, également, de profiter de tous les bienfaits de l'exposition au soleil et des activités de plein air.

Le jardinage est une création personnelle gratifiante, agir sur son environnement pour l'embellir ne procure que des satisfactions.... son entretien est propice au partage avec toute la famille et il stimule la créativité.

Enfin, la consommation des produits en direct de son jardin est la garantie d'une alimentation apportant de nutriments essentiels.

Oui, mais comment faire quand on n' a pas de jardin ?

                                               Il suffit d'en louer un.   De plus en plus de Communes ou d'agriculteurs louent leurs terres.

Si vous êtes dans le 74, n'hésitez pas à me contacter . De par mon métier je suis souvent en contact avec des élus ou des agriculteurs. C'est avec plaisir que je vous aiguillerai.

Posté par jardinbonheur à 17:58 - Commentaires [1] - Permalien [#]

14 février 2010

Faites pousser vos économies

                                                                         La pauvreté s'accroît.

Subvenir à leurs besoins est une demande de plus en plus partagée des jardiniers. Cultiver un potager compense la baisse du pouvoir d'achat.


Avec moins de 10 € de graines on peut nourrir une famille pendant une année.

Exemple : un sachet de 50 grammes de semence de haricots verts = 1 € 90 environ . On peut récolter jusqu' à 16 kg d'haricots verts sur une année avec un seul sachet. Quand on sait qu'en moyenne, un kilo est vendu sur le marché aux alentours de 4 €, faites le calcul.


Faire du jardin permet avant tout de faire des économies, de manger des légumes de saison et plus sains. Qui dit légumes plus sains, dit légumes qui se conservent plus longtemps. Prenons l'exemple des carottes que vous achetez dans le commerce : elles coûtent cher et ne se gardent pas (elles noircissent vite). Celles du jardin se conservent une bonne partie de l'hiver.

Oui, mais comment faire quand on n' a pas de jardin ?

Il suffit d'en louer un. Même à 25 € par mois, ce qui est le prix moyen, vous faîtes encore des économies et surtout vous protéger votre santé qui, elle, est inestimable !!

De plus en plus de Communes ou d'agriculteurs louent leurs terres.

Si vous êtes dans le 74, n'hésitez pas à me contacter . De par mon métier je suis souvent en contact avec des élus ou des agriculteurs. C'est avec plaisir que je vous aiguillerai.

dessin_jardinier_a_genou

Posté par jardinbonheur à 17:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 janvier 2010

Le jardin, c'est bon pour les abeilles

abeilleFAIRE DU JARDIN, c'est contribuer à sauver les abeilles.... et l'Humanité !

L’abeille est un maillon essentiel de la biodiversité et de la chaîne alimentaire. En plus des précieux produits qu’elle nous offre, pour leurs qualités diététiques et thérapeutiques - la Gelée Royale, la Propolis, le Pollen et le Miel aux mille saveurs, c’est un insecte pollinisateur majeur irremplaçable.

En effet, la survie ou l’évolution de plus de 80% des espèces végétales dans le monde et la production de 84% des espèces cultivées en Europe dépendent des abeilles ! Soit l’équivalent de plus de 35% des ressources alimentaires mondiales !

D’où cette citation d’ Einstein : " Si l’abeille venait à disparaître, l’humanité n’aurait plus que quelques années à vivre "...

L’abeille est indispensable au fonctionnement des éco- et agro-systèmes. Mais aujourd’hui, la pérennité de l’abeille et des autres insectes pollinisateurs est très gravement menacée par l'utilisation de certains pesticides .

Les abeilles disparaissent. Les écosystèmes sont menacés, nos ressources alimentaires aussi.

Mobilisons-nous ! Plus il y aura de jardins « bio », plus les abeilles auront de chance de survie.

Ensemble, protégeons notre santé, notre environnement… Sauvons les abeilles et les autres insectes pollinisateurs !

Oui, mais comment faire quand on n' a pas de jardin ?

Il suffit d'en louer un.

De plus en plus de Communes ou d'agriculteurs louent leurs terres.

Si vous êtes dans le 74, n'hésitez pas à me contacter . De par mon métier je suis souvent en contact avec des élus ou des agriculteurs. C'est avec plaisir que je vous aiguillerai.

 

Posté par jardinbonheur à 11:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 janvier 2010

Le jardin, c'est bon pour la planète

Faire du jardin, cela permet de privilégier une économie locale, sans gaz à effet de serre et s'inscrit dans une logique d'agriculture durable, socialement équitable et écologiquement saine.

legumes
Cela invite les consommateurs à avoir une alimentation de qualité et prenant en compte leur santé en consommant des fruits et légumes sains, locaux et de saison.

Cela permet de réduire au maximum les transports, ce qui est favorable sur le plan écologique.

Savez-vous qu'un aliment parcourt en moyenne 2 400 à 4 800 kms entre son lieu de production et son lieu de consommation, ce qui n'est pas sans conséquence sur l'effet de serre et la production de CO2.

Alors n'hésitez plus, faites du jardin et vous contribuerez à sauver la planète et en même temps votre santé !!

Oui, mais comment faire quand on n' a pas de jardin ?

Il suffit d'en louer un. De plus en plus de Communes ou d'agriculteurs louent leurs terres.

Si vous êtes dans le 74, n'hésitez pas à me contacter . De par mon métier je suis souvent en contact avec des élus ou des agriculteurs. C'est avec plaisir que je vous aiguillerai.



Posté par jardinbonheur à 18:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 janvier 2010

Le jardin, c'est bon pour la santé

Le jardin est connu pour ses vertus anti-stress.
Il apporte bien-être, calme et sérénité.
C'est en quelques sorte le meilleur des remèdes pour garder le  moral et la santé à l'image des plantes médicinales que la nature nous offre.

Outre le fait de maintenir en forme, cette activité permet de créer un lien privilégié avec ses enfants (que l'on associe aux plantations), ses amis (que l'invite au barbecue du dimanche) et avec les autres jardiniers (avec qui on échange des conseils).

Le jardin permet de consommer des fruits et légumes sains, locaux et de saison. Quoi de meilleur qu'une salade du jardin (rien à voir avec celle du commerce ayant reçu "x" traitements et ayant traîné "x" jours en chambre froide)

Oui, mais comment faire quand on n' a pas de jardin ?

Il suffit d'en louer un. De plus en plus de Communes ou d'agriculteurs louent leurs terres.

Si vous êtes dans le 74, n'hésitez pas à me contacter . De par mon métier je suis souvent en contact avec des élus ou des agriculteurs. C'est avec plaisir que je vous aiguillerai.

.


jardinier

Posté par jardinbonheur à 16:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 janvier 2010

Le jardin, que du bonheur !

petitsjardiniers0001Le jardin, une activité valorisante et ouverte à tous !!


Le jardinage est adapté à tous, quel que soit l'âge, le budget, les compétences ou la surface disponible pour le jardin.


Chacun trouvera plaisir à cultiver fruits, légumes ou fleurs. N'est-ce pas gratifiant de poser sur la table du salon un bouquet de roses "maisons" ou d'agrémenter ses plats avec du persil "du jardin", bien plus savoureux que le persil surgelé...


Outre le plaisir du travail accompli, cultiver la terre permet de cuisiner des plats délicieux, plus sains et moins chers que ceux proposés dans le commerce. Les grands cuisiniers l'ont bien compris et cultivent leur propre jardin depuis toujours !

Oui, mais comment faire quand on n' a pas de jardin ?


Il suffit d'en louer un.

De plus en plus de Communes ou d'agriculteurs louent leurs terres.

Si vous êtes dans le 74, n'hésitez pas à me contacter . De par mon métier je suis souvent en contact avec des élus ou des agriculteurs. C'est avec plaisir que je vous aiguillerai.




Posté par jardinbonheur à 16:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]